La question du financement du tour du monde est bien sur un sujet central pour chaque voyageur désirant l’entreprendre a un moment donne. Si le budget moyen d’un tour du monde est communément admis autour de € 15 000 par personne (pour 10/12 mois de voyage), ce budget variera en fonction de vos envies, les pays que vous visiterez et de votre mode de voyage.

Le financement d’un tour du monde, par soi-meme

La meilleure manière est bien sur d’économiser chaque mois avant le depart! Si vous avez un emploi stable, c’est bien sur le mieux car vous savez la ou vous pouvez économiser et la ou c’est plus complique. Il faudra faire aussi quelques concessions avant de partir, restreindre les loisirs ou les sorties restos avant de partir par exemple. Essayez d’avoir des objectifs d’economies par mois.

Vendez tout ce que vous pouvez avant de partir: voiture, meubles (ca vous évitera des frais de stockage en plus!), appart si vous etes proprio (attention quand meme!) ou sous-location si vous etes locataires…

Peut-on vous payer pour votre tour du monde?

Il est également possible de démarcher des possibles sponsors qui vous accompagneront pendant votre tour du monde financièrement, souvent avec des contreparties spécifiques (plus de visibilité pour la marque, goodies a distribuer…). Bien sur l’immense majorité des tour du mondistes n’ont pas de sponsors, et en trouver demande beaucoup de temps et d’abnegation avant de partir, Si vous vous en sentez la force:

  • démarchez plutôt les PME qui souhaitent se diversifier a l’international et augmenter leur visibilité ou nouer des relations avec des structures locales plutôt que le grands groupes qui n’ont nullement besoin de vous.
  • Les sponsors peuvent également être séduits par le theme de votre tour du monde et associer leur image aux valeurs véhiculees par votre voyage (theme humanitaires scolaires, écologiques, économie locale ou microcredit…).
  • Pour cela, soignez également la presentation: un site web clair et pro, des videos qui donnent envie, un compte facebook, twitter ou instagram avec des nombreux followers, un dossier pdf precis qui va droit au but. Voici deux dossiers de sponsoring particulièrement bien ficelés, celui de Romain Corraze et celui du blog J’ai une ouverture.
  • Mentionnez concrètement les bienfaits que peut apporter votre tour du monde sur l’image de l’entreprise en terme de publicité notamment (fréquentation de votre site, followers sur réseaux sociaux…devenez des pros du blogging ou du digital marketing!).

D’autres solutions de budget

En outre les sites de crowdfunding (financement participatif en français) peuvent aussi être de bonnes sources de financement si la encore le theme de votre voyage, son but, rassemble largement autour de vous et federe beaucoup de membres autour de la réussite de ce projet. Ce sont donc des dons qui seront utilises de manière concrete afin de mener les projets a bien. Pour cela, les meilleurs sites sont KissKissBankBank, Ulule et des sites plus spécialises sur le voyage comme Globe Dreamers.

Travailler pendant son voyage

Vous pouvez également de choisir de gagner de l’argent pendant votre tour du monde, comme l’explique l’article sur le travail en voyage. Bien sur le working holiday visa facilite le travail legal dans de nombreux pays pour une durée maximum de 6 mois pour le meme employeur. Vous devez avoir entre 18 et 30 ans et vous pourrez obtenir des infos sur le site des PVtistes. Et comme partout, le travail au noir n’est pas recommande!

Aussi: l’activité freelance en indépendant (souvent sur des travaux informatiques ou numériques, des metiers sur le cloud…), le travail dans des auberges de jeunesse ou en wooffing qui permettent parfois de travailler en échange de nuits dans la residence,…un bon moyen d’allonger son budget

Les bourses de voyage

Généralement compliquées a mettre en oeuvre, mais qui ne tente rien n’a rien! Attention des conditions s’appliquent (parfois sur l’age), des critères et dates de candidatures sont a respecter. Les heureux élus sont rares et les sommes pas forcement faramineuses mais essayez! Quelques adresses:

D’autres solutions

Enfin, d’autres solutions, plus ou moins originales, existent!

  • Le travail directement pour une entreprise française exportatrice sur place: Pas vraiment des sponsors mais pas vraiment des employeurs non plus, certaines PME se serviront du fait que vous etes sur place et que vous avez du temps libre pour vous confier un debut d’activité dans ledit pays. Par exemple, ils pourront vous rémunérer en tant qu’apporteur d’affaires si vous arriver a nouer des contacts avec des clients locaux potentiels. Le Business Development est très recherche par des PME souhaitant diversifier leurs activités a l’international et les taches sont ainsi valorisantes et formatrices pour peu que la société mere vous offre un minimum de soutien logistique (envoi de brochures, formation en ligne…) et/ou financiers. Une solution souvent oubliée par les voyageurs! Contactez les par des candidatures spontanées et un dossier rigoureux témoignant de votre motivation et de vos envies!
  • L’import-export. La aussi, il faut avoir la fibre commerciale, la tchatche facile et un esprit débrouillard! Par exemple vous achetez des produits locaux et les revendez, soit a un distributeur, soit par vous-meme (ebay…) a des clients bases dans des pays plus riches. Essayez de dégager de la marge en tenant compte des frais de douane (le container par bateau est généralement plus lent mais moins cher) et développez votre business. Mais il faut etre multi-carte et le voyage n’est plus le but principal de ce type d’activité…
  • La location de votre logement si vous etes propriétaire, une bonne source de revenus stables. Quel ainsi le meilleur timing pour mettre en location, vente vos affaires? Plus d’infos dans cet article.
  • Faire a manger, des specialites françaises pour un resto par exemple, intégrer un groupe de musique si vous etes doué, prof de plongée ou de sports extremes….a vous de voir!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *