Le Top-End, bonjour les parc nationaux tropicaux de Kakadu et Litchfield, près de Darwin. Veritable point d’ancrage aborigène, cette terre d’Arnheim compte certaines des plus belles peintures du pays. Et la faune locale, si elle est plus ou moins accueillante, est assez exotique…

 

Darwin la tropicale

Le Top End vaut le coup pour ses superbes paysages sauvages, mais il ne faut pas aller là-bas pour les belles stations balnéaires, comme on peut en voir dans la région du Queensland par exemple…En effet, même si beaucoup d’hotels ou d’auberges de jeunesse ont des piscines (souvent pas grandes), il est interdit de se baigner dans la mer (à cause des méduses) et dans beaucoup de rivières (à cause des crocos!). La ville principale (une ville moyenne) Darwin, n’a pas beaucoup d’intérêt en soi et sert principalement de point de depart pour les escapades aux alentours. La rue principale, Mitchell street, est la plus animée et regorge de backpackers ainsi que de restos. Faites le tour des agences de voyage, vous pouvez également tester une immersion dans un bocal au milieu de crocos gigantesques!

Darwin, l’australienne!

A noter que la ville est moderne car elle fut reconstruite ces dernières années: presque entièrement détruite par l’armée japonaise pendant la seconde guerre mondiale, elle fut ensuite très gravement atteinte par un cyclone dans les années 70. Bref, Darwin, plus proche de Bali que de Melbourne ou Sydney, est une ville qui a toujours su faire face aux événements plus ou moins douloureux!

Kakadu & Litchfield National Parks

Ces parcs nationaux sont vraiment très beaux et représentent l’idée meme de l’Australie. Il est ainsi possible de se baigner dans de nombreux billabongs, points d’eau fraîche naturels, mais suivez bien les panneaux, certains contiennent des crocodiles qui se feront un plaisir de faire de vous leur prochain repas!

En outre, il est possible de voir parmi de plus belles peintures aborigènes dans les grottes des alentours. Votre guide, aborigène ou pas, pourra vous raconter leurs significations millénaires et les contes du « dreamtime » qui leurs sont chers.

Kakadu, un endroit privilégie pour les peintures aborigènes

A la rencontre des crocos !

Une des activités préférées des touristes dans cette région, c’est bien sur le Crocodile Jumping! On fait un tour en bateau, voguant sur des rivières infestées de crocodiles sauvages, et les rangers tendent des bouts de viande du haut du pont pour les forcer à sauter et les attraper 🙂 Toujours très spectaculaires, ne vous penchez pas trop bien sur!

Ainsi, le Top end vous vraiment le detour, mais il convient de bien choisir sa saison pour s’y rendre: en effet, la période du « wet » est synonyme de mousson, pluies diluviennes qui s’abattent sur la region et font déborder les rivières. La meilleure période est donc de mai a octobre, pendant « l’hiver » australien quand vous pourrez avoir l’envie de quitter les villes du sud du pays.

Ou avons-nous dormi?

Les principaux backpacks se situent sur la (seule?) rue animee de Darwin, Mitchell street! Ambiance backpacker ozzie garantie, faites la tournee des pubs!

  • Melaleuca on MitchellCe backpacker est tres demande, et sa piscine et son bar n’y sont surement pas etranges! Attention, ici difficile de se reposer et ambiance backpack working holidays a fond! Mais la piscine, dans une ville tropicale ou il est impossible de se baigner dans la mer a cause des crocodiles, est en effet tres attrayante…

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *