La grande métropole bouillant Moscou qui est une ville moderne et moins « ville-musée » que sa rivale de toujours. Elle est le siège économique, politique et universitaire de la Russie, regroupant pres de 10% de la population du pays.

 

Train St-Petersbourg – Moscou

Un trajet excitant vers la capitale russe!

Moscou, capitale bouillonante

Une fois mon billet en poche, la receptionniste de l’hotel m’indique bien sur un papier, le nom de mon train, l’heure de départ, le wagon, la couchette…car tout sur le ticket est en cyrillique, et ça serait déjà très dur de trouver le numéro de mon quai et partir à la bonne heure! J’imagine déjà les complications pour un transsibérien!! La barrière de la langue est encore une fois un handicap

Finalement, après plusieurs galeres, j’arrive enfin à ma couchette! Départ à 00h00, arrivée à 8h00 le lendemain matin, que des russes dans le train 🙂 Le temps de bien ranger mes affaires, garder un oeil toujours sur elles, et je me repose bien…la ville tres etendue est tres dynamique, une circulation automobile intense et une densite demographique impressionante.

Sinon que dire de Moscou en bref? elle produit 25 % du PIB de la Fédération, compte pres de 12 millions d’habitants (une des rares villes de la Fédération de Russie à connaître une croissance démographique positive), et s’impose dans l’économie européenne et mondiale comme un hub puissant. A noter que le salaire moyen est plus de 3 fois plus élevé à Moscou qu’ailleurs dans le pays. D’ailleurs, le chômage y est assez faible et la grande pauvreté faible. Bref il y a Moscou et le reste de la Russie économiquement parlant! La plupart des entreprises nationales et les filiales de groupes étrangers y ont leur siege national. Moskva City est le quartier d’affaires de la ville. et est situé hors du centre historique, dans le district de Presnensky. Ce quartier est en developpement intense et rapide depuis quelques années et est la tete de gondole de l’economie russe.

Et historiquement? Jusqu’a 1703, quand Pierre le Grand fit construire Saint-Pétersbourg sur la côte de la Baltique, Moscou est la capitale des tsars, celle d’Ivan le Terrible, notamment grace a un emplacement géographique permettant de lorgner vers l’ouest et les pays baltes tout en gardant des liens forts avec l’Eurasie et l’Empire mongol. Mais apres la Révolution russe, le gouvernement soviétique en fait la capitale de l’URSS le 30 décembre 1922. Cette ville symbole de resistance, depuis les avancées napoleoniennes jusqu’aux incursions nazies est donc a sa place naturelle, la premiere ville russe.

Premieres impressions

Enfin, arrivé à 8h00 du matin, et après quelques complications pour le billet de métro et rejoindre mon auberge, la encore du a la langue, c’est le temps pour se reposer et constater que je n’ai rien perdu dans le métro, ouf! Et en ete, il y fait egalement vraiment chaud: Le climat est continental, et comporte en effet de fortes variations de température entre l’été et l’hiver.
C’est maintenant le moment d’aller voir ce qui vaut le coup à Moscou, la Place Rouge et le Kremlin. Il y a moins de choses à voir ici qu’à St-Pétersbourg et c’est moins une « ville-musée » que sa rivale.

La circulation est impressionante le long des immenses avenues et dans beaucoup de carrefours, les passages souterrains ont remplacé les passages piétons pour traverser d’une rue à l’autre! Eviter le danger du traffic très dense donc! Puis j’arrive à la Place Rouge, très touristique mais très grande et belle. La Cathedrale Basile le Bienheureux fait son effet, et vous pourrez aisement visiter l’interieur. Elle fut construite au XVIeme siecle, pour célébrer la prise de Kazan par les troupes russes. Retournez y de nuit pour voir la Place rouge sous un autre angle, magnifique egalement!

A deux pas de la, le grand magasin, le Goum, a l’architecture fantastique, réjouira les adeptes du shopping! En parlant de ca, en guise de souvenir lamba, renseignez vous sur les fameuses matriochkas (poupées russes), mais renseignez vous bien sur la provenance! Dans la rue, de nombreuses poupees viennent en realite de Chine…Pour lutter contre cela, des magasins d’état de souvenirs ont été ouverts où l’on vous garantit que les objets vendus sont de fabrication russe.

Le Red Square en priorite; Haut lieu touristique, l’architecture est magnifique et symbolique

Finalement le visite de Moscou se passe sans trop encombres, cette ville n’est pas si differente de ce que nous connaissons, meme son aspect tres etendu ne facilite pas les choses.

Si vous avez le temps, et c’est quasiment une obligation, faites le tour des musées et hauts lieux d’art mondialement connus comme la galerie Tretiakov (art russe), le musée Pouchkine (beaux-arts), le Bolchoï ou encore le palais des Armures (arts décoratifs). art classique ou moderne, russe ou international, vous ne serez pas déçu! Moscou confirme son rang de capitale culturelle incontournable.

Bilan

Ma visite de Moscou s’est un peu limitée à ce centre très touristique mais qui vaut le coup! Le temps vraiment favorable a joué pour beaucoup dans ce voyage. Encore une fois, une visite pendant le froid sibérien de l’hiver, ça ne doit pas être la même chose. Reste qu’à Moscou, mon visa a de nombreuses fois été checké dans la rue, sans problèmes évidemment, et peu de touristes étaient en individuel.
De plus, même si je n’ai pas pris de photos car évidemment interdit, un moment fort de la visite de la Place Rouge a été le mausolée de Lénine et de voir le corps de Lénine embaumé, comme s’il était mort hier, très impressionnant! Il fait très sombre, et les militaires sont très nombreux pour garder sa sépulture. Il est aussi impossible de s’y attarder pour limiter l’air entrant, donc il s’agit de faire le tour du corps puis ressortir aussi vite qu’on est entré. Mais vraiment impressionant.

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *