Ce parc est tout simplement le plus touristique du Costa Rica, veritable joyau de la cote Pacifique. Si vous devez n’en faire qu’un, ce sera celui-la! Assez touristique, allez y assez tot pour devancer les autres voyageurs et avoir plus de chances de decouvrir des animaux.

 

Le bon plan de Quepos

Par faute de temps, le parc Manuel Antonio sera notre seule étape sur la côte Pacifique. Nous y descendons depuis Monteverde en passant par les plaines fertiles ressemblant aux campagnes européennes et par les lieux de villégiatures près de la mer rassemblant surtout des familles américaines en vacances (comme a Jaco, Herradura…) et posons nos valises tout près de Quepos, petit village situe a une quinzaine de minutes en voiture de Manuel Antonio. Comme nous voulons y être dès l’ouverture à 7h00, dormir a Quepos s’avère être un bon compromis entre proximité du par cet prix raisonnable d’hébergements pas trop touristiques non plus. Recommande par les guides et forums, cela s’avère une bonne solution. Nous grignotons un casado poisson, le plat typique Tico, a Quepos, ville où l’on pratique des prix « spécial touriste » avant de rentrer à notre hôtel après une longue journée de voiture et pour se reposer avant un réveil matinal pour le Parc !

Pas grand chose a faire a Quepos, vous l’aurez compris. Si vous aimez des belles plages au nord du Parc, faites un stop a Herramienta, ambiance vacances bien sympa!

Comment organiser sa visite ?

Le lendemain, nous sommes a 7h00 au parc, nous nous garons pas loin de l’entrée du parc (attention aux rabatteurs, garez-vous le plus possible de l’entrée principale) et entrons dans le parc pour éviter la queue. Il y a déjà pas mal de monde ! Nous payons l’entrée (15$) puis finalement un guide (20$), indispensable car il nous fait découvrir toute la faune avec sa longue vue extra forte ! Sans guide, on ne voit rien ou presque (a part les singes capucins sur la plage qui sont très curieux) et apercevons donc toutes sortes de mini-reptiles (basilics, caméléons), insectes, mais surtout paresseux, perches a des dizaines de mètres en hauteur et quasiment invisibles a l’œil nu (une boule de poil immobile microscopique), beaucoup mieux a la longue vue. Donc oui, un petit budget, mais indispensable selon nous si vous voulez bien profiter du parc,

De superbes plages de sable blanc

Nous finissons en début d’après-midi par un tour dans le parc d’où vous avez des superbes points de vue sur l’océan pacifique et surtout une baignade bien venue après des heures de crapahutage dans les eaux chaudes de la magnifique plage principale du parc. Le parc n’était pas si touristique (nous nous attendions au pire, notamment comme dans certaines région d’Asie cf Angkor) et nous avons adore notre visite ! Nous reprenons la voiture direction San Jose, notre stop avant de repartit vers la cote Caraïbe.

Plein de choses que nous n’avons pas faites le long de cette côte Pacifique (notamment le Parc Corcovado au sud, ou la station balnéaire de surf de Dominical, ça sera pour une prochaine fois !

 

Ou avons-nous dormi?

  • On ne se rappelle plus trop du nom mais vous trouverez votre bonheur vers Quepos. Si vous avez une voiture, les moins chers sont avant d’entrer dans Quepos en arrivant par les nord, des sortes de relais routiers assez propres et calmes, dans Quepos même assez bruyant mais ambiance de fêtes et après Quepos, avant Manuel Antonio, plus chers mais plus confortables

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *