Quoi de plus frustrant de se dire que l’on a pas assez de temps pour voyager? Combien de discussions peut-on voir sur les forums avec l’intitule « voir tout le Japon en 10 jours » ou « 15 jours en Chine, est-ce suffisant »? Si le manque de temps se fait souvent ressentir, le slow travel est justement la conception du voyageur qui invite a prendre son temps, quitte a se concentrer sur un endroit ou une ville precise si l’on manque de temps.

Le temps, facteur X

Généralement la notion de slow travel prend tous son sens dans le cadre de longs voyages: année sabbatique ou plusieurs mois. Mais elle peut aussi s’appliquer sur des durées plus courtes. Si l’on a une semaine ou 10 jours, on peut faire une ville ou une region « a fond » sans se préoccuper du reste de pays.

Personnellement je fais souvent l’écueil de me presser pour voir le maximum de choses en un minimum de temps, ce qui est bien sur une bêtise. En effet, une destination se vit également, et ne se visite pas uniquement. Ne cochez pas les sites touristiques a voir – temple X: check, musée Y: check… mais concentrez vous également sur l’ambiance, l’atmosphere et les cultures du pays!

Ainsi, il est possible de se laisser porter par l’énergie locale et découvrir les attraits a son rythme…A contrario de notre vie moderne a 100 a l’heure ou nous n’avons plus le temps pour rien, voyager lentement suivant le rythme local est souvent une bouffée d’air frais…prenez exemple sur les fidjiens par exemple, le « fidji time » est une excellent manière de faire tout très lentement et ou la ponctualité n’est que très relative!

Le temps, un luxe dont on doit profiter en voyage!

Et profitez de ce que vous avez a porter de main: les campagnes françaises offrent parfaitement ce que l’on recherche en terme de « slow travel ». Partez sur les routes de France, explorez son terroir, goûtez aux specialites locales et découvrez les sites historiques qui ont souvent un charme fou.

Ne pas vouloir tout planifier

Parfois plus simple a dire qu’a faire, ne serait-ce que pour les reservations d’hotel, ou de voiture, se laisser porter par ses envies a l’instant t ou se laisser guider par des rencontres inopinées fait aussi tout le charme du voyage! Dans notre vie quotidienne routinière ou tout est calibre de manière ultra-régulière, laisser place a l’immédiat et être dirigé par les opportunité est un grand bol d’air frais et c’est aussi une des raisons qui doit guider le voyage: la liberté!

Et comme le disait ce cher Antoine de Maximy, quand rien n’est prévu tout est possible! Bien sur, essayez de planifier malgré tout votre voyage dans les grandes lignes voir un plan B si vous vous décidez a vous laisser guider par le cours des choses, rappelez vous que les meilleurs moments que l’on vit sont souvent ceux a quoi l’on s’attend le moins. Prenez les soirees: des soirees imprévues autour de potes a refaire le monde sont souvent plus authentiques et chaleureuses que les grosses soirees ultra-planifiées du Nouvel an!

Sylvain Tesson vous le dira: le voyage c’est aussi l’aventure!

Ainsi, ne voyagez pas a la japonaise ou a la chinoise en venant, prenant des centaines de photos, et repartant! Que ce soit vers les monuments parisiens, les temples d’Angkor ou les sites de Kyoto, voir les hordes de bus chinois débarquant ses centaines de touristes mitrailler le lieu pendant deux heures avec les appareils photos les plus modernes et a la pointe de la technologie puis repartir a l’assaut d’une autre cible touristique peut très vite paraître étouffant!

Choisissez vos lieux, et si vous vous éloignez, ne serait-ce que d’une centaine de metres, de ces « usines a touristes », vous vous sentirez tout de suite mieux, plus au calme, meme s’il faut bien sur voir ces monuments touristiques au moins une fois. Et souvent des temples plus petits et plus intimistes, a une centaine de metres des plus gros bardes de touristes, ont des charmes fous et autrement plus séduisants que les gros complexes ultra revisites.

C’est aussi ca le slow travel: découvrir sur place des sites auxquels les gens ne pensent pas directement en planifiant le voyage a l’avance: soyez souples et réactifs!

Avantages du slow travel

Premièrement, partir pour une durée longue (par exemple un tour du monde) permet plus facilement d’appréhender ce mode de voyage que pour une durée courte (une ou deux semaines). En effet, savoir que l’on a du temps pour les prochains mois permet de mieux gérer nos efforts, notre rythme de visites ainsi que notre porte-monnaie! Mais meme sur les périodes courtes, vous pouvez vous concentrer sur une ville particulière afin de la « faire » et surtout de la « vivre » a fond.

Imprégnez-vous des ambiances et faites marcher vos sens. Vous verrez que l’ouïe et l’odorat sont presque aussi sollicites que la vue! Et si vous connaissez déjà la ville, le slow travel vous permettra de la redécouvrir plus calmement, arpentez des quartiers moins touristiques que vous ne connaissiez pas ou simplement prendre son temps: s’asseoir a la terrasse d’un cafe a regarder les gens, discuter avec son voisin dans un parc…D’autres avantages a voyager lentement:

  • Plus economique: En effet, vous pourrez utiliser les transports en communs locaux, moins utiliser l’avion ou vos concentrez sur une portion precise du territoire.
  • Un tourisme plus durable et responsable. Ne nous voilons pas la face, nous sommes toujours des touristes mais en voulant rencontrer les locaux et partager leur mode de vie, l’on prends souvent conscience des problèmes écologiques ou de développement durable auquel le pays doit faire face. Et souvent nous pouvons aider. Essayez donc cette forme d’eco-tourisme que vous personnalisez vous meme (et ne cherchez pas des agence « eco-responsables » ou machin-chose, qui sont souvent des attrapes-touristes destines a multiplier les prix par trois sous couvert d’un écologisme plus ou moins reel.
  • Plus de liberté. Comme dit précédemment, en planifiant moins de choses, vous vous laissez également plus de choix par la suite, être dirige par vos envies du moments et non pas par vos guides touristiques que vous aurez lu avant de partir. Cette problématique se retrouve bien sur le choix des billets d’avion en tour du monde: tout booker a l’avance dans le cas de « billets tour du monde » auprès d’une agence ou les réserver au cas par cas en voyage, comme l’explique cet article?

Conclusion

Avec le slow travel, vous pourrez réellement vous immerger dans le pays et découvrir sa culture réelle, sous-jacente. qui ne saute pas directement aux yeux du voyageurs. Une destination ne se « fait » pas mais s’expérimente, se sent et se vit. Et vous verrez que la mondialisation n’uniformise pas tout, les cultures regionales persistent heureusement.

Pour cela, n’hésitez pas a parler aux gens (pas aux personnes directement lies a l’industrie du tourisme ou l’hôtellerie-restauration), sillonnez les regions ou sites moins touristiques et laissez libre cours a votre intuition et vos envies a l’instant T. Si cet esprit s’adapte plus facilement aux voyages longue-durée, la concentration sur un périmètre restreint lors de vacances plus courtes permet également de ressentir un peu cette idée, malgré le facteur qui nous freine en permanence: le temps.

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *