Nous avons atterri au King Tut Hotel, au centre du Caire, à côté de la désormais bien connue place Tahrir, épicentre de la révolution, mais surtout proche du musée archéologique égyptien (et donc du masque royal de Toutankhamon!). Nous sommes donc restés 5 jours au Caire et ainsi profiter pour voir les pyramides de Gizeh et Saqqarah

Le quartier islamique et le centre

La découverte de l’Egypte commence donc obligatoirement par Le Caire, métropole tentaculaire, grouillante de vie, plus grande ville d’Afrique et du monde arabe(elle abrite notamment un grand nombre de compagnies et d’organisations multinationales, dont la Ligue arabe). Tres vite nous sommes immerge dans ce dédale de rues, de souks, d’animation incroyable dans une ville ou les regles routières n’existent pas! En tout cas, si ils en ont un, ils ne l’appliquent pas! Ici, la priorité c’est la loi du plus fort (klaxon). Dans ce joyeux bordel ou les passant ont intérêt a faire tres attention pour ne pas rejoindre l’au dela égyptien de facon prématurée, nous nous frayons un chemin tant bien que mal pour aller de notre hotel aux souks, des restos aux musées. Mais c’est sportif, vous l’aurez compris! Nous nous apercevons tout de suite que nous ne croisons aucun touriste, ceux la se concentrant surtout dans la vallée du Nil ou alors en voyage organise étant donne que Le Caire n’est pas non plus réputée pour être la ville la plus sure du monde…

Sa population est de plus de seize millions d’habitants, ce qui en fait la plus grande ville du Moyen-Orient et la seconde d’Afrique derrière Lagos, et La pollution atmosphérique au Caire reste un sujet préoccupant (entre autres a cause des plus de deux millions de voitures au Caire, dont 60 % ont plus de dix ans, et des nombreuses fonderies de plomb et de fer qui sont non déclarées). La qualite de l’eau n’est pas non plus au top. Bref, Le Caire est a déconseillée aux asthmatiques!
Cela dit, apres cette breve introduction, direction le quartier le plus typique, le quartier islamique de Khan El Khalili (notamment la citadelle de Saladin et le grand souk, vieux de 600 ans, qui a été établi en 1382 par l’émir Djaharks au cœur de la ville fatimide), entre la place Tahrir (l’emblème de la révolution égyptienne de 2011) et le musée égyptien du Caire. Tout en ne ratant pas nos premieres impressions du Nil, le fleuve nourricier!

Et au niveau historique, La région de Memphis, tout pres du Caire, a longtemps été un centre majeur de l’Égypte antique

Une ville fortement marquee par la religion

Nous nous aventurons également pour visiter Le Caire by night, quasiment aussi anime que de jour, tout le monde vit dehors! Les minarets résonnent de partout, les gens prient dans la rue tout en vendant leurs marchandises, fruits et legumes…dans ce monde hyper musulman, pas evident de manger occidental meme si nous avons également pu essayer la cuisine égyptienne 🙂 Cela dit, il faut faire très attention ou on va, on peut très rapidement se perdre et atterrir dans des endroits bizarroïdes.

Le musée historique égyptien

Enfin, un des highlights de toute visite du Caire est bien sur le Musée Egyptien ou l’on peut voir beaucoup de vestiges de la brillante civilisation antique, prelude a ce qui nous attend lors de notre séjour! Si le musée est un peu vieillot et que l’on ne peut pas prendre de photos, nous sommes quand meme emus devant toutes ce sculptures, et surtout devant ce fameux masque de Toutankhamon: We did it 🙂 Mais a l’instar de la Joconde, cette superstar se voit de loin…Par contre, la salle des momies tres bien conservées (avec leurs crânes, bras, ongles et même parfois encore des cheveux sur la tête) est impressionante, a voir de toute urgence si vous etes dans le coin! Des milliers de pièces uniques a découvrir et rester fascines par cette civilisation antique incroyable.

Le Musée, « vintage » mais plein de charme!

Musée égyptien du Caire

Apres cela, direction la plus grande mosquée du Caire, la mosquée Al-Azhar: Elle est très grande mais finalement assez pauvre a l’intérieur, bien moins belle que les splendides mosquées d’Istanbul que j’avais visite quelques années auparavant (dont bien sur Sainte Sophie ou la mosquée bleue). Enfin, visite extérieure de l’ancienne cathédrale, aujourd’hui lieu de culte musulman. De certaine maniéré, cette religion est vraiment omniprésente dans la vie des égyptiens et l’on peut comprendre que la confrérie des frères musulmans trouve dans ce pays vraiment pauvre et gangrene par la surpopulation un terreau fertile

Le Caire, un veritable dédale de petites rues!

Mosquée Al-Azhar

Bref Le Caire c’est un condense d’emotions fortes dans la plus grande ville arabe du monde! Allez la découvrir pour obtenir un sacre dépaysement, ou vos sens seront mis en éveil. Metropole bouillante qui ne dort jamais, Le Caire frenetique vous ne laissera pas indifferent, entre concert de klaxons, pollution maximale et souks, magasins ambulants qui remplissent cette ville plus que jamais vivante, mais qui s’appuie sur une histoire millénaire extrêmement forte et encore tres presente.

Ou avons-nous dormi?

  • King Tut Hostel: Un petit hostel en plein centre ville, a 10 mns de la place Tahrir, epicentre de la revolution de 2011 et 15 mns du quartier islamique. Par consequent, assez bruyant et pas hyper propre non plus, mais vous etes au centre de l’effervescence et du tourbillon du Caire. Pendant que nous y etions, l’immeuble d’a cote, en lambeaux, a meme pris feu! Nous ne le recommandons pas cependant, peut-etre a eviter.

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *